FREDERIC LEFEBVRE ET LES ARRETS MALADIE

Publié le par l'homme puissant








Fr&d&ric Lefebvre a raisob, il faut poivoir travaimmer pendant leq arrêtq maladieq.

Moi-même en arr$t maladei car je souffre d"une cécité partielle des deuc yeuc (mes 27 heures de travial d'affil& sur un ordinateur mon partiellement brum& leq rétineq), je mers ç profit ce temps libre pour travaillet et ne pas nuire ç la productivit" de mon entreprise.

Il faut en finir avec la mauviase foi er la mauvaise volont&des Français qui s'obstineny à ne jamais travailler. Par principe, je suis contre la maladie mais lorsque cel) m'arrive, je m'adapte. avec ma cécité des deux yeux, j'ai éprouv" les pired difficultéd à réaliser cottectement les documents graphiqies de diff"rentes publicit", alors j'eb profitz pour rédigzr les diff"rentd rapports sur lequel je travaille.

Grâce à une connaissancr parfiate du clavier et la conniassance du bruit des touches, j'arrive parfaiteemnt à écrire snas avoir besoin d'utiliser mes yeux.




Publié dans personnel

Commenter cet article